Bienvenue sur Flashover - Backdraft - Fire Gas Ignition Bienvenue sur Flashover - Backdraft - Fire Gas Ignition


Menu
· Accueil
· Téléchargements
· Accès aux Forums
· Articles (archives)
· Articles (par sujets)
· Contactez-nous!
· Encyclopédie
· Essais et tests
· Galerie Photos
· Liens Web
· Liste des Membres
· Mag_File
· Questions-Réponses
· Recherche
· Recommandez-nous!
· Sondages
· Top 10
· Votre Compte

Recherche



Un article...

Actualités

Les SP Britanniques confrontés à 50 backdrafts par an !
- Paru le 05/01/2005
- Déjà lu 9338 fois.

Image de la Galerie
Cours formateurs flashover - Draguignan (Canjuers-France) 2009
DSC03270.JPG

Facebook
Un petit clic pour aimer la page Tantad Flashover.fr sur Facebook. Merci!

Amazon



Voir tous les livres

Téléchargement
Voici les 6 fichiers les plus récents, proposés en téléchargement.

·  Lisbon-2011
Présentation de la rencontre internationale de formateurs flashover-CFBT qui s'est tenue à Lisbonne(Portugal), du 16 au 20 mai 2011.
·  Kit pédagogique formateur flashover
Extrait de quelques-uns des documents du kit formateur remis aux formateurs flashover lors du stage formateurs Tantad. Version multilangue, plus complète que la précédente, avec descriptif du contenu du stage formateur.
·  GNR Lances
·  FDS 47 et Smokeview
·  Installer un caisson...
·  Utilisation barre Halligan

 
Actualités bulletArticle: Incendie de Bailleul (59-Nord-France)


Deux autres officiers visés
Rebondissement dans l'affaire de l'incendie de Bailleul, dans lequel un pompier était mort en octobre 2007. Après la mise en examen d'un capitaine, deux autres officiers pourraient être poursuivis.

Deux nouveaux officiers sont dans la ligne de mire de la justice dans l'affaire de l'incendie de Bailleul, dans lequel Daniel Hosdez, un pompier volontaire de 34 ans, avait trouvé la mort le 10 octobre 2007.
Ce soir-là, Daniel Hosdez avait pénétré dans une supérette en flammes avec un de ses collègues. Ce dernier était ressorti seul, et le sergent-chef avait été retrouvé mort à l'intérieur du brasier. L'épilogue dramatique d'une intervention que tous les acteurs du dossier ont qualifiée de «catastrophique», avec des pompiers trop nombreux sur place, des ordres qui se mêlent aux contre-ordres et des problèmes de communication flagrants entre pompiers professionnels et volontaires.

En décembre 2007, le capitaine Sébastien B. (professionnel) avait été mis en examen pour «homicide involontaire et blessures involontaires», en tant qu'officier «commandant des opérations de secours» lorsque le décès est survenu. L'enquête de police, comme l'expertise menée par un ancien pompier agréé à la Cour de Cassation, semblaient conclure à une faute liée au règlement opérationnel, qui précise de quelle manière les secours doivent être organisés.

Mais alors que l'instruction touche à sa fin, le parquet d'Hazebrouck ne semble pas se satisfaire de cette unique mise en examen. «On pense déjà au procès, souligne Ludovic Duprez, procureur de la République d'Hazebrouck. Et il ne semble pas qu'une audience serait satisfaisante si le capitaine était seul poursuivi.»

Un professionnel et un volontaire
Des investigations supplémentaires ont donc été demandées au juge d'instruction, dans le but d'envisager d'autres responsabilités, comme l'enquête interne au SDIS (service départemental d'incendie et de secours) l'avait préconisé (Nord Eclair du du 8/10/08). Deux officiers (un professionnel et un volontaire), qui auraient «eux aussi commis des erreurs», sont clairement visés. L'un d'eux aurait donné l'ordre à Daniel Hosdez de pénétrer dans la supérette.

L'expert doit donc se remettre au travail pour répondre à de nouvelles questions du parquet. Au vu des réponses, qui doivent être apportées dans un délai d'un mois, il appartiendra au juge d'instruction en charge du dossier de décider d'une éventuelle convocation de ces deux officiers, et pourquoi pas, d'une mise en examen

Bruno Renoul (Nord Eclair)

"Article: Incendie de Bailleul (59-Nord-France)" | Connexion/Créer un compte | 2 commentaires | Recherche suivant discussion
Disposition
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Re: Incendie de Bailleul (59-Nord-France) (Score: 1)
par Gredel le 27 décembre 2008 à 20:44:28
(Profil Utilisateur | Envoyer un message)
Il est toujours très délicat de trouver des responsables dans une telle situation...
Il est vrai aussi que l'on cherche toujours des personnes à qui faire porter le chapeau lorsque des catastrophes de ce genre arrivent.

Lorsque j'étais officier, ma plus grosse hantise était de laisser un gars dans une intervention (blessé ou pire...). C'est pourquoi, je poussais très fort du côté de la sécurité mais aussi et surtout de la formation.

Mais avec du recul, je peux affirmer qu'en formant le mieux possible avec les techniques et tactiques qui sont préconisées par nos fédérations (suisse, mais je suis sûr que cela est pareil ailleurs), nos gars ne sont pas du tout à l'abri de tels accidents. Pire, j'irais même jusqu'à dire que les officiers sont trop souvent pas assez formés pour gérer des interventions de grande ampleur; je parle ici d'inter avec feu et personnes prisonnières par exemple...

Alors il est bien de chercher des erreurs éventuelles commises afin de ne pas les reproduire. Mais la question que je me pose est la suivante : cherchons-nous toujours les responsabilités là où il faut?
La formation, les techniques dispensées mais aussi est surtout les remises à niveau et les cours de perfectionnements sont-ils toujours corrects, suffisants, adaptés ????

Un exemple tout bête : en Suisse, tu peux être officier en trois semaine (1 semaine de cours sapeur, une année après 1 semaine pour être sous-officier, une année après 1 semaine pour être officier !!!). Le pire, c'est que lorsque tu as ton papier d'officier, tu n'as pas d'obligation de suivre des cours de perfectionnement... Qui dit qu'il n'y a pas de problème ????

Alors, peut-on réellement incriminer un officier dans de telles conditions ? Ce pauvre gars à qui on dit qu'il est compétant parce qu'il à suivi des cours cantonaux peut-il être seul responsable s'il commet une erreur quand on connaît la complexité d'un incendie ???

N'hésitez pas à me donner vos réponses...

Amitiés

Greg


 
Liens connexes
· Plus à propos de Actualités
· Nouvelles transmises par pl.lamballais


L'article le plus lu à propos de Actualités:
Paris-Opéra


Noter cet Article
Score Moyen: 4
Votes: 2


Merci de prendre quelques secondes pour noter cet article:

Excellent
Très Bien
Bien
Passable
Mauvais



Options

 Format imprimable  Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)



Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs et ne sauraient engager la responsabilité des gestionnaires ou de l'hébergeur de ce site. En cas de problèmes, questions etc. contactez le webmaster.

Page Générée en: 0.100 Secondes - PHP Version 7.0.17
PHP-Nuke est un système de gestion de portail développé en PHP. PHP-Nuke est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.